Compte-rendu atelier URBANISME du 14 octobre

← tous les documents urbanisme

Cette réunion du lundi 14 octobre 2019 fait suite à celle qui s’est tenue le 23 septembre dernier dont vous pouvez lire le compte-rendu en cliquant ici.

Lors de cette réunion nous avons le plaisir d’accueillir de nouveaux participants.


SUJET


Lors de la réunion du 23 septembre, nous avions déterminé que les sujets suivants seraient abordés :

  • la place de la voiture et la circulation dans le village ;
  • que chacun puisse imaginer « le Couzon espéré » à échéance de 25 ans ;
  • aborter également des questions concrètes et des éléments de réponse ;
  • rendre Couzon plus pimpant.

Toutefois les participants souhaitent qu’un échange ait lieu sur les projets d’urbanisme connus à ce jour à Couzon. 

Ils souhaitent, notamment, après les réunions des comités de quartier qui ont eu lieu dernièrement, que nous puissions tous ensemble partager nos informations.


PRINCIPAUX ELEMENTS DE L’ECHANGE


Les informations mentionnées ici sont celles qui ont été échangées par les participants à la réunion.

Elles ne prétendent pas à l’exhaustivité, la communication municipale autour de ces projets étant aujourd’hui quasi inexistante.

Cette question apparait importante car, dans le cadre de la révision du PLU-H intervenue en mai 2019, la Métropole envisage à Couzon la construction d’au moins 350 à 400 nouveaux logements à Couzon sur la durée du plan.

Les sources citées par les personnes présentes sont des personnes impliquées dans les différents projets :

LOUPE D’ALBIGNY

Aucune information si ce n’est que ce projet est de tous ceux que nous évoquons, le plus éloignée dans le temps.

Il apparait qu’il n’est pas encore défini, beaucoup d’inconnue étant encore à clarifier.

Rappelons qu’il s’agit de la zone située en limite des 2 villages, Couzon et Albigny, que l’on peut situer autour de la Cimenterie et des locaux inoccupés par Primagaz d’une part, et des locaux industriels de l’autre côte de la rue Gabriel Péri d’autre part.

ROCHON

Le projet situé à proximité des carrefours de la rue Rochon avec les rues Raymond et JM Villefranche, vise en la construction de 12 logements.

L’un des problèmes posés par ce projet est l’accès qui est prévu sur l’espace public, dans la zone aujourd’hui occupée par les containers de tri et par un parking.

Des riverains craignent que la réalisation de ce projet ait un impact pénible sur le stationnement résidentiel déjà très difficile dans ce quartier.

Lors de la réunion du comité de quartier des assurances auraient été donnée par les le maire sur ce point.

Il a indiqué attendre le terme d’un délai de recours qui devrait expirer sous quelques jours.

Ensuite le projet de construction devrait être autorisé. Un projet de réaménagement du quartier devrait quant à lui, être présenté par le maire courant novembre 2019.

Une riveraine du projet nous indique qu’en tout état de cause, selon elle, il n’y aura pas de recours déposé devant le Tribunal administratif, notamment en raison de la nature et du coût de cette procédure.

Notons enfin qu’une première commercialisation des appartements de ce projet a été lancée par une agence immobilière couzonnaise, qui a bien bien vite retiré son offre.

SITE DE LA CASERNE DES POMPIERS

Pour mémoire, l’actuelle caserne des pompiers située au carrefour de la Rue Aristide Briant et de la rue Pierre Dupont va être prochainement désaffectée au profit de la nouvelle caserne construite à côté de la gare SNCF.

L’espace libéré devrait ainsi être utilisé par un bailleur social pour y construire une vingtaine de logement, dont une partie en logement social et une autre partie en accession à la propriété sociale.

En réponse à une question posée au maire lors de la réunion du comité de quartier Village, celui-ci a indiqué que « le projet n’était pas défini ».

Se pose toutefois, comme pour la rue Rochon, la question du stationnement résidentiel. C’est un problème aujourd’hui. L’arrivée de 20 familles avec 10 emplacements de parking risque d’accroitre encore les difficultés des villageois habitant ce quartiers.

Selon d’autre informations apportées, il semblerait qu’une réserve soit faite pour des locaux à usage professionnels. certains évoquant l’idée d’une sorte de pôle santé regroupant là, notamment les professionnels de santé actuellement installés dans l’ancien foyer, place Ampère.

PAUPIERE

Cette zone est située au sud du parc du Château et à l’Ouest de la rue Paupière.

Les informations échangées proviennent de personnes directement concernées par ce projet et qui pourraient être susceptibles de vendre une ou plusieurs parcelles dans le cadre de ce projet.

Un aménageur a été désigné.

Un promoteur serait également désigné, la société NOAHO.

D’après les sources citées, 2 projets successifs ont été présentés :

  1. un projet basé notamment sur une habitat individuel ou semi-individuel ne dépassant pas 2 niveaux, présenté comme un projet de « petites maisons » et de « logements intermédiaires » pouvant « s’intégrer parfaitement » dans le cadre. Il permettrait d’accueillir environ 80 familles
  2. un second projet présenté peu après le précédent montre des immeubles allant jusqu’à 4 niveaux (R+3) et destiné à accueillir environ 100 familles.

On le voit, ces 2 projets, pourtant présentés par le même promoteur, sont de natures extrêmement différentes.

Il est à noter que l’une des sources d’information a participé à la réunion du comité de quartier Montagne. Lorsqu’il a évoqué ces projets, les 3 élus présents semblaient découvrir les choses.

Toujours est-il que ce projet est aujourd’hui le plus important en terme d’accueil de nouvelles familles à Couzon.

Aucune information en semble donnée concernant les effets sur le village de l’arrivée de ces futures Couzonnais, notamment en terme d’impact sur les infrastructures et les déplacements. D’autant qu’un projet important de même nature a émergé à St Romain, les flux de déplacements étant, au moins partiellement, identique pour les 2 villages.


SYNTHESE


La synthèse des échanges est difficile à faire.

Il n’en demeure pas moins que les projets de nouveaux logements évoqués représentent moins du tiers du « potentiel » tel qu’il est évalué par la Métropole.

Quelle est donc la place des Couzonnais, de ceux qui vivent et habitent notre village, dans ces projets, et d’autres qui pourraient venir ?
On peut en tout cas noter une absence d’information, y compris des riverains.

Il est donc envisagé par les participants, à défaut de cette information par la municipalité, de faire, via Les Débats de Couzon une communication sur le sujet.


DOCUMENTS A LIRE OU TELECHARGER


Dans le précédent compte-rendu, nous avions mis des liens vers les documents relatifs à Couzon dans le PLU H de la Métropole. Il semble que certains de ces documents ne soient plus accessibles sur ces liens.

Nous vous proposons donc un nouveau lien vérifié lors de la publication de ce compte-rendu :

Pour accéder aux documents il faut cliquer sur « Documents de la commune » comme illustré sur cette copie d’écran :


SUITE


Prochaine réunion de l’atelier lundi 4 novembre 2019 à 19 heures

Ordre du jour :

  • les points non encore traités ;
  • communication autour des projets connus
  • autres sujets que vous proposerez (au besoin en nous les communiquant dans les commentaires ci-dessous)

← tous les documents urbanisme