Atelier transition écologique : compte-rendu de la réunion du 23 mai

Partagez donc ...

Dans le cadre des « Débats de Couzon », l’atelier « transition écologique » s’est réuni jeudi 23 mai avec huit participants.

L’objectif : dresser un premier état des lieux des actions en faveur de l’écologie à Couzon et tracer des perspectives pour l’avenir. 

Les thèmes qui peuvent être explorés.

  • Climat
  • Urbanisme et occupation des sols
  • Zéro-déchet
  • Zéro-pollution
  • Nature et biodiversité
  • Agriculture vivante
  • Economie écologique et solidaire
  • Solidarité et entraide

Biodiversité : Le gros du travail localement consiste à sensibiliser les gens – on a toujours peur des guêpes, araignées… Éducation à l’environnement – Autrefois la Frapna intervenait dans les écoles, mais elle a perdu ses subventions. 

Mais il s’agit également de l’éducation des adultes : compost, tri des déchets… 

Le nettoyage des berges est une « bonne action » ponctuelle. Il serait intéressant de le refaire et d’amener un aspect plus pédagogique. 

Plus il y a des actions diverses, plus on crée une culture globale de l’environnement. C’est donc un faisceau d’actions toute l’année qu’il faut proposer. On rentre dans l’écologie par différents biais. Exemple : retenir le nom des plantes. 

Terres agricoles : projet d’implantation de porcs en partie sur la commune. Le PLU devrait être approuvé. 

Saint-Romain a encore quelques vaches, une petite ferme au village, une parcelle de vigne.

Des zones sont classées agricoles.

Favoriser l’installation d’un maraîcher bio -> syndicat mixte. Ce serait possible à Saint-Romain. 

Chasse : rôle des chasseurs comme acteurs locaux. Tabou ? Compliqué de travailler avec eux ? 

Ils ont une approche très particulière de la biodiversité, mais ce sont eux qui font l’unique intervention « nature » dans l’école. Avant : il y avait d’autres choses. Couzon Jardine pourrait faire quelque chose ?

Énergie : on peut imaginer une centrale solaire villageoise – une à côté de Mornant.  

  • Économie d’énergie – les bâtiments communaux recèlent une forte marge de manœuvre
  • Dispositif éco Rénov’ : la commune a décidé d’abonder les dossiers en plus. Pas de communication.
  • Thermographie : il est impossible d’obtenir les photos.
  • Pédagogie réduction de consommation.

Piste cyclable : question de la vision d’ensemble et de la consultation des citoyens.

Gestion des déchets sur l’espace public extérieur et salles communales. 

Les associations utilisent beaucoup de plastique et rien n’est prévu pour recycler. On manque de consignes claires et de poubelles de tri sur place. 

Il faudrait inciter à la prévention des déchets (gobelets recyclables). 

L’association zéro Déchet pourrait accompagner la commune dans une démarche zéro-déchet.

+ les Colibris – les communes peuvent s’inscrire sur la carte des Colibris – transition écologique – Ils proposent une formation en ligne à la gouvernance.

La mairie doit être exemplaire et incitative dans ses commandes : bio, local, zéro-déchet…